Voyage en République Tchèque et Pologne

Tous les articles (8)
  • Jour 6 Samedi 1er Avril, remerciements

    Par CHRISTIAN NEVIERE, publié le samedi 1 avril 2017 17:13 - Mis à jour le samedi 1 avril 2017 19:32

    Journée passée dans le bus pour rentrer à Thonon. 

    Pour notre voyage nous avons effectué plus de 3000 km et parcouru plus de 55 km à pied. 

    Ce voyage nous le devons à la Région Auvergne Rhône-Alpes, à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la Fondation Maginot, au Souvenirs Français, au ministère de la défense, aux personnels du  lycée de la Versoie  et aux parents qui nous ont apportés leurs soutiens et permis la réalisation de ce voyage

    Nous remercions aussi les intervenants : Walter Bassan, ancien déporté, Christian Ingrao, historien, Nicholas Moscowitz  sculpteur qui nous ont apportés leur témoignages et le fruit de leurs recherches, nous remercions aussi nos guides de Prague, Terezin, Cracovie et Auschwitz. 

     

        

  • Jour 5 Vendredi 31 mars

    Par CHRISTIAN NEVIERE, publié le samedi 1 avril 2017 16:16 - Mis à jour le samedi 1 avril 2017 19:31

    Vendredi, un autre temps fort de notre séjours avec la visite du système concentrationnaire d'Auschwitz Birkenau. 

    Ce camp, à l'origine, une ancienne caserne de l'armée polonaise, à été transformé dès le début de la guerre pour interner les prisonniers polonais, puis soviétiques. Il devient en 1942, un centre de mise à mort. Le camp s'agrandi avec le construction de Birkenau à quelques kilomètres du camps de base. La spécificité d'Auschwitz est que ce camps est à la fois un camps de mise à mort immédiate et un camps de travail. Dans ce camps environs 1,1 millions de juifs ont été déportés ; 90 % ont été mis à mort. 

    La visite commence par le camp principal, visite des baraquements, des lieux de vie et de torture des prisonniers, la chambre à gaz et les fours crématoires. L'après-midi visite de Birkenau où nous avons suivi les traces d'un jeune déporté juifs, réfugié allemand, élève au lycée hôtelier de Thonon, arrête par la police  française durant l’été 1942, déporté à Auschwitz avec le convoi 28 en provenance de Drancy et probablement exécuté dès son arrivé début septembre 1942. Il n’avait pas encore 20 ans. Une cérémonie lui a été consacrée sur les lieux supposés de son exécution.

    Avant de quitter les lieux, nous nous sommes rendus sur la Judenramp, lieux ou étaient « débarqués » les déportés avant de se rendre dans les camps. 

     

     

  • Jour 4 Jeudi 30 mars 2017

    Par CHRISTIAN NEVIERE, publié le jeudi 30 mars 2017 22:53 - Mis à jour le jeudi 30 mars 2017 23:30

    Aujourd'hui, la matinée a été consacrée a la visite du quartier juif de Kazimierz et du Ghetto de Podgorze à Cracovie. 

    Ces deux visites nous ont permis de mieux prendre conscience de l'importance de la communauté juive à Cracovie (Kazimierz) avant le conflit et de mettre des lieux et des images sur la politique de mise à l'écart de la communauté juive par les Nazis. Ces visites  nous ont remis en mémoire de nombreuses images du Film, "la liste de Schindler" où nous avons pu voir certains lieux du tournage. 

    L'après midi, c'est un autre aspect de l'histoire et de la mémoire des hommes qui a été abordé avec la visite de mines de sel de Wielicza, et de l'importance de cette extraction dans cet ensemble industriel de Silésie, marquée par la présence de nombreuses mines de charbon qui ont fait la richesse de cette région lors de la première révolution industrielle. Cette région a été longtemps disputée par les Polonais, les allemands et la Tchécoslovaquie. 

     

     

  • Jour 3 Mercredi 29 mars 2017

    Par CHRISTIAN NEVIERE, publié le mercredi 29 mars 2017 22:49 - Mis à jour le mercredi 29 mars 2017 22:56

    Ce matin réveil dès l’aube et départ de Prague à 6 h 45 pour Cracovie. Traversée de la Moravie jusqu’en Silésie. … plus de 8 h de trajet sous un soleil et des températures printanières. 

    A Cracovie, visite du Musée Schindler qui met en avant Cracovie dans la guerre et qui expose la vie sous l’occupation Nazie. La conférence de Christian Ingrao, en février, pour préparer ce voyage  prend ici une signification en image de cette politique d’élimination des populations slaves et juives.

    La notion de Justes abordée avec la visite du mémorial de Ripaille revient rapidement à l’esprit.  Le témoignage de Nicholas Moscowitz, l’artiste de l’œuvre, s’en trouve renforcé. 

  • Jour 2 Mardi 28 mars

    Par CHRISTIAN NEVIERE, publié le mardi 28 mars 2017 22:34 - Mis à jour le mardi 28 mars 2017 22:39

    Ce matin, visite de la forteresse prison de Terezin située à 60 km de Prague, où durant le second conflit, la ville garnison a été transformée en un immense ghetto où plus de 60 0000